Circuit solidaire et culturel au nord du Cameroun

Le Cameroun, pays d’Afrique central est une mosaïque de paysages et de cultures.

C’est l’Afrique véritable : passionnée,  animiste, traditionnelle, moderniste.

Variée dans sa terre : plaines, plateaux, montagnes, forêts denses et savane arborée sont ici présents.

Toute l’Afrique en un seul pays.

Le Cameroun s’étend de l’Equateur jusqu’au lac Tchad, sous le tropique du Cancer, sur 475 442 Km².

En parcourant le pays du nord au sud, on rencontre de multiples reliefs. Aiguilles pointées vers le ciel

des Kapsiki où retentissent les chants des Kapsiki, et dont chaque veillée est prétexte à de grandes danses…

Ce circuit solidaire, équitable et culturel de 15 Jours vous donne l’opportunité de fonder de véritables liens de solidarité, d’intégration, de soutien , de développements et d’échanges culturels avec les populations du Sud Cameroun qui ont su s’adapter au monde moderne tout en conservant jusqu’à nos jours, leurs coutumes, leurs croyances ainsi que leur ancienne royauté.

SEJOUR

Le séjour dure 2 semaines et les départs sont possibles toute l’année. Votre vol devra atterrir de préférence à Douala. Vous visiterez Douala, Yaoundé, Garoua (ville de forgerons), les Gorges de Kola, Rhumsiki (village traditionnel), Dingliya et Oudjilla, le parc national de Waza (espèces rares), Méri (randonnée en montagne), Douroum (randonnée), route des anti-cailloux, barrage de Wazzang, marché de Mingliya, Maroua (ville du cuir). Le séjour est en pension complète, logement chez l’habitant ou à l’hôtel.

DESCRIPTION DU SEJOUR

Jour 1 :

Arrivée à Douala.

Accueil à l’aéroport  et transfert à l’hôtel.

Dîner et nuitée chez l’habitant (Structure d’accueil solidaire gérée par les populations locales d’accueil).

Jour 2 :

Douala –Yaoundé – Ngaoundéré

Petit déjeuner, départ pour Ngaoundéré, via Yaoundé.

YAOUNDE:

Encore appelée ”ville aux sept collines”, Yaoundé a été fondé en 1889 comme poste militaire allemand sur une colline du pays Ewondo, elle deviendra capitale politique du Cameroun en 1922, ce lieu hétéroclite est chargé de curiosités.

Arrivée et visite du musée national ou le musée des bénédictins, situé au sommet du mont Fébé. Point de vue panoramique sur la ville remarquable.

Découverte de la ville de Yaoundé suivie de déjeuner et repos.

Dans l’après midi, transfert à la gare pour continuer vers Ngaoundéré, le voyage se fait de nuit. Ill sera ponctué de nombreux arrêts dans les gares des villages qui bordent la voie ferrée.

Nuit dans le train wagon lit.

Jour 3 :

Ngaoundéré – Garoua

Après le petit déjeuner, départ pour Garoua.

Arrivée, installation et visite de la ville de Garoua (secteur des forgerons Falis, habillement, mixité culturel traditionnel et moderne), rencontres et échanges avec les forgerons fondant le bronze avec la technique de la cire perduel.

Visite  du pont de la Benoué, où vivent les hippopotames.  Possibilité de rencontrer Africa (appellation d’un hippopotame qui vie dans la Benoué, élevé par un jeune de la région), qui fait la joie des visiteurs car vous pourrez voir de près et toucher un hippopotame.

Dîner et nuitée chez l’habitant (Structure d’accueil solidaire gérés par les populations locales d’accueil) ou à la procure des missions.

Jour 4 :

Garoua – Gorge de Kola – Rhumsiki

Après le petit déjeuner, nous prendrons la route pour nous rendre au Gorges de Kola. C’est un site spectaculaire qui s’apparente à un canyon d’environ 22 m de haut; elle occupe une superficie estimé à près de 3 ha (ces gorges ne se racontent pas, elles se vivent!!!),

Continuation sur Rhumsiki, village authentique du Cameroun où les traditions ancestrales sont encore très présentes avec son fameux jour de marché (Dimanche) où plus de la moitié des échoppes ne proposent que la bière de mil.

Découverte du magnifique paysage des kapsikis qu’André Gide a qualifié de plus beau paysage du monde, des pains de sucre élancé au milieu d’un paysage de hauts plateaux. Ces tours granitiques seraient nées de l’effondrement d’une caldeira volcanique.

Visite solidaire au Sorcier aux Crabes. Ceux qui voudront connaître leur avenir pourront le lui demander avec possibilité de vous initier à l’oracle.

Dîner et nuitée  au campement de Rhumsiki.

Jour 5 :

Rhumsiki – Dingliya – Col de Koza – Oudjilla – Waza

Après le petit déjeuner, départ pour le lever du soleil. Après une petite randonné pédestre au village, nous continuons sur Djingliya où nous visiterons la socoopard, coopérative artisanale pour une rencontre et  un échange avec les artisans qui vous feront découvrir et partager leur mode de vie et leur savoir faire.

Continuation sur Oudjilla où nous visiterons la chefferie vieille de plus de 200 ans. Le chef a 52 femmes et près de 150 enfants.

Découverte du bœuf sacré enfermé dans le noir toute l’année (pour le sacrifice de la fête de récolte).

Nous arriverons à Waza en fin d’après midi et passerons la nuit au Campement de Waza ou chez l’habitant (Structure d’accueil solidaire gérés par les populations locales d’accueil).

Jour 6 :

Waza

Après le petit déjeuner, départ pour la visite du parc national de Waza, doté d’une superficie de 170.000 hectares où l’on rencontre des espèces rares tel que : le damalisque, le cob de Buffon, les éléphants, les lions et bien d’autres. A l’ouest du parc nous découvrirons une zone forestière dont les essences dominantes sont : l’acacia de seyal, la balanite aegyptiaca, l’amo-geissus léocarpus etc… Nuit au campement de Waza.

Jour 7 :

Arrivée par Méri – installation campement et découverte du village

Matin : départ pour le parc, visite du parc puis retour pour le déjeuner et continuation sur Méri, visite de Méri (sous-préfecture, commune, le centre de formation des jeunes), visite de l’église de Douvangar construite en pierres callées.

Arrivée au campement de Manguirla en fin d’après midi, installation dans les boukarous.

Soir : repas et animation avec de danse traditionnelle ou coupé décalé.

Jour 8 :

Méri

Balade dans les alentours et rencontre du chef traditionnel du village – (nuit en montagne possible) (jusqu’à 5h de balade)

Après le petit déjeuner: Balade dans les alentours du village, en montagne, découverte des puits naturels, lieux sacrés, cultures en terrasses, …

Midi : repas au campement

Après-midi : après une pause direction la chefferie de Manguirla, rencontre du « Lawan », le chef du village et belvédère sur les rochers qui dominent la zone.

Soir : Repas et nuit en montagne chez l’habitant (Structure d’accueil solidaire gérés par les populations locales d’accueil), ou au campement – animations traditionnelles avec les  villageois pour agrémenter la soirée.

Jour 9 :

Visite de la chefferie de Douroum – marche – animations au campement ( jusqu’à 5h de marche).

Matin : départ pour la chefferie de Douroum l’habitation la plus haute du canton, rencontre du « Lamido », le chef du canton.

Marche vers Maxal. Tout au long du chemin, l’on découvrira les réalisations villageoises (puits, écoles,…) et les différentes cultures agricoles locales. Visites, Rencontres et Echanges avec les villageois.

Midi : repas en famille à Maxal et repos

Après-midi : Boucle de 3H retour vers le campement en passant par Kalekey et ses paysages aux nombreux rochers suspendus.

Soir : arrivée au campement en fin d’après-midi, repas et animation  de danse traditionnelle ou coupé décalé.

Jour 10 :

Route des anti-cailloux et réalisation villageoises jusque Roua puis retour via col de Méri

Matin : Direction Mbalda par l’impressionnante route qui passe entre les montagnes, résultat du travail des « anti-cailloux » un groupe de villageois spécialiste dans la découpe des pierres.  Echanges avec ces braves villageois artisans. Visite des puits, découvertes des terrasses et des rochers en suspension.

Nous poursuivrons la visite jusqu’à Roua ou nous prenons le repas dans une famille. Nous prendrons une pause, puis nous prendrons la route très aérienne du col de Méri, puis retour au campement (nuit  sur Méri ou Douvangar).

Jour 11 :

Méri

Matin : (jusqu’à 5h de marche)

Après le petit déjeuner, rencontre et échanges avec le jeune devin de Zigdeleng puis le tisserand.

Nous continuons jusqu’au barrage de Wazzang terminé en 2000 et destiné à alimenter les nappes phréatiques de la zone. Pique Nique au bord du lac.

Nous aurons peut-être la chance de voir de nombreux animaux autours du barrage (oiseaux, singes, écureuils, gros lézards,…)

Repos autours du lac

Rencontre avec le chef traditionnel du canton de Wazang et découverte de son histoire. Retour vers Manguirla et rencontre avec les tailleurs de pierre en fonction de leur chantier en cours.

Soirée et repas au campement.

Jour 12  :

Marché de Mingliya (le samedi).

Matin : ballade à pied ou en voiture de 6km jusqu’au grand marché du samedi de Mingliya

Temps pour visiter le marché. On y trouve notamment des forgerons et des vendeuses de poteries.

Visite de l’atelier de poterie et du forgeron

Ensuite direction le grand verger d’agrumes (360 pieds d’orangers, pamplemoussiers, citronniers, goyaviers, manguiers) à 1,5 km du marché et situé au bord du Mayo Tsanaga.

Repas du midi avec grillades dans l’enceinte du verger. Visite du verger et repos. Possibilité de cueillir les fruits de son choix et d’acheter sur place.

Après-midi : visite du centre de formation Jéricho et rencontre et échanges avec les jeunes couples agriculteurs qui deviendront des animateurs pour leurs villages après 2 ans de formation.

Retour au campement à pied ou en voiture.

Soir : arrivée au campement en fin d’après-midi, repas et animation  de théâtre ou de contes africains

Jour 13 :

Messe (si désirée), marché du dimanche, retour sur Maroua

Matin : Possibilité d’assister à la messe dans l’église de Mingliya ou dans des communautés alentours

Echange avec les habitants après la messe.

Petit marché du dimanche

Repas au marché

Après-midi : retour sur Maroua, ville du cuir, matière première fournies par les troupeaux des Peuls.

Jour 14 :

Maroua – Ngaoundéré – Yaoundé

Tôt le matin nous quittons Maroua pour nous rendre à Ngaoundéré ou le train nous attendra pour Yaoundé.

Jour 15 :

Yaoundé ou Douala – Europe

Nous arrivons à Yaoundé dans la matinée puis transfert à l’hôtel, ceux qui voudrons pourrons faire un tour au marché artisanal pour les derniers achats, dans la soirée nous nous rendrons à l’aéroport prendre le vol.

FIN DU CIRCUIT.

NB : De nombreuses activités avec les villageois peuvent donc être organisées et intercalées avec les jours d’excursions. En fonction des saisons, vous pourrez :

EN SAISON SÊCHE :

Aider à la création des terrasses, des biefs, des puits, des radiers en pierres callées, des greniers traditionnels,

participer à la récolte et au battage, puiser l’eau et arroser les champs de légumes avec le chadouf…

EN SAISON DE PLUIE :

Planter les arbres, travailler dans les champs avec les animaux de traie ou à la main, cueillir les feuilles en sauce…

EN TOUTES SAISONS :

Pour les femmes : Apprendre la poterie, apprendre à porter des charges sur la tête, cuisiner à l’africaine,…

Pour les hommes : Apprendre à tailler la pierre, former les groupes en fonction des compétences des touristes,.

TARIFS

1 personne : 2800 Euros / Personne.

Groupe de 2 personnes : 1700 Euros / Personne.

Groupe de 3 personnes : 1340    Euros / Personne.

Groupe de 4 personnes : 1150   Euros / Personne.

Groupe de 5 personnes : 1050   Euros / Personne.

Groupe de 6 personnes : 980 Euros / Personne.

Groupe de 7 Personnes : 950    Euros / Personne

Groupe de 8 personnes :   900 Euros / Personne.

Groupe de 9 personnes :   850   Euros / Personne.

Groupe de 10 personnes : 825  Euros / Personne.

INCLUSIONS :

TRANSPORT:

-Pour groupe individuel (1 à 3 participants) : Véhicule 4 x 4 privatif + carburant avec chauffeur expérimenté.

-Pour minis groupes (4 à 10 participants) : Bus 4×4 privatif + carburant avec chauffeur expérimenté.

HEBERGEMENTS :

Hébergement simple chez habitant et structures d’accueil solidaires gérées par les communautés hôtes. A défaut de cela à certaines étapes, hébergement double à l’hôtel 2 et 3 étoiles norme locale, Campements  et Auberges.

RESTAURATION :

Pension complète. Il s’agit de petits déjeuners continentaux, déjeuners et dîners composés de mets typiquement locaux, africains en général ou étrangers au choix,  plus boissons locales non alcoolisées pour rafraîchissement.  La restauration est préconisée à prendre des les structures d’accueil solidaires gérées par les communautés hôtes. A défaut de cela à certaines étapes, les maquis et restaurants sur place sont prévus.  En plus de cela, chaque personne a droit à une bouteille d’1 litre et demi d’eau minérale et naturelle par jour.

FRAIS DE VISITE :

Toutes les activités mentionnées au programme avec guide local parlant le français ou anglais.

Toutes les entrées et visites prévues au programme.

Toutes les taxes gouvernementales en vigueur à ce jour.

Guide accompagnateur parlant français ou anglais connaissant parfaitement le pays.

FONDS DE DEVELOPPEMENT (QUOTA) : 30 Euros par Visiteur (Voyageur solidaire) à reverser en leur présence soit :

I/ A une association locale pour la préservation de la nature ou de l’enfance ou encore de la défense des minorités locale : centres pour enfants handicapés, orphelinats, centres pour enfants des rues, enfants démunis ou atteints du sida.

ou

II/  A une association ou groupement villageois bien organisé dans le but de développer leur village par le  développement du tourisme, de l’artisanat, de l’agriculture  locale pour soutenir  la réalisation ou la réhabilitation de leurs divers projets d’intérêts collectifs (Mise en place de leurs villages solidaires, constructions et réaménagement des salles de classes, de santé, latrines publiques, projets hydrauliques pour accès à l’eau potable pour leur village et beaucoup d’autres projets d’intérêts collectifs).