Grand Tour des Lacs au Togo

Lacs au Togo

Ce parcours vous fera tisser des liens de solidarité et d’amitiés avec la population qui a su s’adapter au monde moderne tout en conservant jusqu’à nos jours, ses coutumes, ses traditions et son ancienne royauté.

-Après le petit déjeuner : Tour de ville solidaire à Lomé : Visite de la ville de Lomé, joyeuse capitale du Togo:  Lomé, ville cosmopolite où se mêlent modernité et tradition.

Nous vous ferons découvrir et vivre l’ambiance de la ville  Lomé par : Le grand Marché : La plus grande partie du commerce de ce grand marché de Lomé est dirigée par les femmes en tenues traditionnelles aux couleurs vives. les « Nana Benz », célèbres commerçantes de tissus imprimés. Le brouhaha des voix se mêle au son de la musique africaine enregistrée. Il y a des enfants partout, qui aident leur mère ou qui jouent dans la foule : c’est un tableau vivant de l’activité urbaine.

Du marché, les rues partent en éventail dans toutes les directions et c’est un plaisir d’y flâner. Le visiteur trouve beaucoup d’étalages et de boutiques qui vendent des vêtements africains et des articles d’artisanat.

-Le marché artisanal: où se vendent toutes sortes d’objets d’art. C’est un endroit idéal pour acheter des souvenirs et le visiteur avisé peut y découvrir des articles de valeur.
-Le village artisanal regroupe différents corps de métiers. On peut y apercevoir les artisans à l’œuvre: batik, sculpture sur bois, gravure, tissage,…
-Le marché aux fétiches, au cœur de la pharmacopée traditionnelle sans oublier le musée national et le Port de pêche où les pêcheurs sont toujours au rendez-vous, rencontre, avec les pêcheurs, les assister et les aider à pratiquer la pêche traditionnelle, ainsi vous  découvrez et vivez la vie quotidienne de cette joyeuse Capitale.
-Déjeuner en famille loméenne
-Diner et nuitée à l’hôtel.
3e Jour : Lomé – Avé vé, via Agbodrafo (~120 Km au total)
– Après le petit déjeuner :
-Départ matinal. A 30 Km de Lomé, vous découvrirez la petite ville d’Agbodrafo, une ancienne cité portugaise (auparavant Porto Seguro) qui est à présent une tranquille petite ville au bord du lac Togo.
La ville d’Afgbodrafo a été reconnue comme faisant partie de la “Côte des esclaves”. On peut y découvrir quelques vestiges de ce passé tels que la “maison des esclaves” (Woold Home) ou le puit des enchaînés.
Visite d’ Agbodrafo (Porto Séguro) ancien port esclavagiste, maison des esclaves, véritable vestige de l’esclavage et la localité « Glidji, lieux sacrés de la cérémonie de la prise de la pierre sacrée »
-Après Afgbodrafo, magnifique traversée du lac en pirogue (~30 mn) pour aller visiter le village de Togo ville, village ayant laissé son nom au pays “TOGO”, et qui mérite d’être visité pour ses vestiges historiques témoins de l’esclavage et de la colonisation. La population bien que vaudou, est l’une des plus catholiques du pays.
-Déjeuner sous les ombrages de la cathédrale – visite du plais royal : rencontre et visite de courtoisie avec le Prince héritier du Trône.
-Départ dans l’après-midi pour le village lacustre d’AVévé. Rencontre et visite avec les villageois. Avec leur autorisation, nous rentrerons dans leur maison. Nuit africaine avec les villageois : Danses traditionnelles, contes et légendes au tour du feu inspirés de la culture locale. Hébergement chez l’habitant.
4e jour : Avé vé – Lomé. (~100 Km au total)
-Après le petit déjeuner :
-Visite matinale des champs des habitants en compagnie des villageois pour vous permettre de découvrir comment ils se dévouent aux travaux champêtres pour survivre. Tour en pirogue sur le fleuve Mono, avec initiation à la pêche à la ligne – découverte de la tradition locale marquée surtout par le Vodoun.
-Départ pour Lomé en passant par Aného, ancienne capitale du Togo :
Située à 15 kilomètres à l’est d’Agbodrafo, Aného est le centre spirituel du peuple Guin-Mina. La ville est bâtie près d’une lagune sinueuse et est entourée de villages de pêcheurs et de plantations de cocotiers. Jadis centre de la traite des Noirs, Aného fut le premier centre de l’administration allemande. Plus tard, elle devint la première capitale du territoire. De nos jours, Aného conserve l’âme d’une petite ville coloniale du 19ème Siècle. C’est une cité paisible de pêcheurs et d’agriculteurs, un centre agricole réputé pour sa production de manioc, une culture vivrière importante.
-Arrivée et découverte Aneho avec Visite, Découverte, Rencontre et Echanges aux habitants (Agriculteurs, Pêcheurs et autres) de cette ville.
-Retour à Lomé.
-Hébergement à l’hôtel.
5e jour : Lomé – Agou (~ 130 Km de trajet au total et 1h 30 pour atteindre Agou)
-Après le petit déjeuner :
-Départ & visite du mont Agou, le plus haut de la sous région (986m d’altitude) : Randonnée à pied chez les villageois vivant sur le flanc des montagnes (montée, descente, visite des familles. Avec leur autorisation, nous rentrerons dans leur maison).Sous les fraîcheurs tropicales humides à travers la forêt, les champs de cacao, de café… sur des pentes et des montées souvent bordées de ruisseaux, de sources et surtout de belles vues panoramiques.
-Rencontre avec le Comité villageois de développement et Découverte des   coutumes de la population locale (le groupe de femmes).
-Hébergement chez l’habitant.
6e jour : Agou – Kpalimé  (~60 Km au total)
-Départ matinal après le petit déjeuner.
KPALIME
Région du café et du cacao, Kpalimé  se trouve dans un environnement  de toute beauté naturelle et est encerclée par des collines aux bois épais, des vallées profondes, le  Pic d’Agou: le plus haut sommet du Togo qui est couverte de forêts denses et parsemées de petits villages paysans.
De nombreuses cascades naturelles vous permettront de vous rafraîchir au bord de l’eau.
Un marché animé se tient le mardi et le samedi. Les habitants viennent de toute la région pour vendre leur récolte et faire leurs provisions. Le marché propose de nombreux fruits exotiques.
Kpalimé est également le plus important centre artisanal du pays où se sont installés un très grand nombre d’artistes et artisans: sculpteurs sur bois, batikeur, potiers, tisserands, calebassiers….. qui  exercent leurs talents soit seuls, soit en groupe ou soit encore au sein des centres artisanaux.
-Visite de la cascade de Womé, une beauté splendide !
-Découverte de la ville de Kpalimé avec son marché pour découvrir comment les habitants de kpalimè se dévouent à cette tâche quotidienne, visite de la cathédrale, les centres artisanaux suivi de rencontres et échanges avec les artisans …
-Hébergement à l’hôtel.
7e Jour : Kpalimé – Tsévié  (~210 Km au total)
-Après le petit déjeuner,
-Randonnée matinale sur le mont Kloto: Bonne ballade en montagne de Kloto à travers champs et forêts. Kuma Konda, village dans lequel toutes les fenêtres reflètent l’artisanat africain. L’hôtel campement, le sommet de la montagne avec ses vues panoramiques sur le Ghana, sur Kpalimé et les villages environnants ; place des papillons  dans un  paysage paradisiaque. (possibilité de voir de loin  le grand fleuve Volta).
-Visite et rencontre avec une Association de femmes travaillant le manioc (agriculture, récolte, fabrication de gari, du tapioca et autres), possibilité de vous initier à la fabrication artisanale des produits locaux produits par l’association de ces braves Femmes.
-Déjeuner repas typique avec la communauté de femmes.
-Départ pour Tsévié dans l’après midi.
-Hébergement chez l’habitant.
8e Jour : Tsévié  – Atakpamé (~195 Km au total)
-Après le petit déjeuner :
-Visite du village des potiers : Association de femmes travaillant dans la fabrication des cuvettes en argile. Rencontre & visite de leur atelier pour découvrir les techniques de fabrications des cuvettes en argile.
-Déjeuner repas local
-Départ pour la ville d’Takpamé dans l’après midi.
-Visite du barrage de Nangbéto : possibilité de voir les hippopotames.
-Retour à l’hôtel pour y passer la nuit.
9e Jour : Atakpamé – Sokodé  (~300 Km au total)
La ville prospère d’Atakpamé  se trouve sur une colline complète le “triangle du café-cacao” formé par Kpalimé, Badou et Atakpamé. Autrefois, Atakpamé était un refuge montagneux. Plus tard, au cours de la colonisation allemande, la ville devint un centre agricole et administratif. Avec un peu de chance, on peut assister à un spectacle de danse tchébé sur échasses. C’est une des danses les plus célèbres du Togo et une des spécialités de la région.De nos jours, Atakpamé reste un centre agricole majeur.Le marché central est situé autour de la place principale de la ville. La nuit tombée, la place devient plus animée et les acheteurs comme les visiteurs marchent au pas de la musique.
-Après le petit déjeuner :
-Visite matinale de la ville : le Grand Marché, les ateliers, les hauts lieux…
-Visite et rencontre des forgerons traditionnels : il existe de nombreux forgerons en ville qui exercent leur métier selon des techniques entièrement artisanales. C’est un circuit riche en échanges et découvertes.
-Continuation sur Sokodé, via Kamina : à quelques kilomètres de la ville (20Km) se trouvent les ruines de Kamina qui est le site de l’ancienne base militaire Allemande. Les murailles du quartier général sont toujours dressées ainsi que les pylônes en béton qui supportaient l’antenne d’un émetteur de radio géant qui reliait le Togo à Bénin et la flotte allemande de l’Atlantique sud.
-Continuation sur Sokodé.
-Possibilité de faire de courts arrêts pour visiter quelques petites fermes en cours de route ou pour photographier des événements rares et insolites qui nous s’offriront par coup de chance. Possibilité de rencontrer et rendre visite aux paysans exerçant les travaux champêtres.
-Hébergement chez l’habitant ou à l’auberge à Sokodé.
10e Jour : Sokodé – Nadoba  (~200 Km au total)
Sokodé est l’une des plus grandes villes du Togo. C’est un centre administratif où vivent en majorité les Kotokolis, musulmans dont les vêtements rappellent l’Afrique du Nord. Les hommes portent de grands boubous et les femmes le voile au dessus de magnifiques tenues très colorées. La musique et les danses locales ne se rencontrent nulle part ailleurs au Togo. Lors du festival du couteau, les rues se remplissent de musique et de danses traditionnelles. La région est également riche en artisanat, le tissage est l’une des principales activités. Enfin la région regorge de marchés hauts en couleurs tels que celui de Tchamba ou de Sokodé.
-Après le petit déjeuner à Sokodé :
-Randonnée à pied et Découverte de la ville de Sokodé : la ville, le Marché, le quotidien des habitants (population en majeur partie Kotokoli) pour environ 1 à 2h de temps à pied et à moto taxi.
-Continuation sur Nadoba, via Kara.
-Découverte de la faille d’Alédjo en route vers Kara : véritable architecture humaine appliquée à la nature (une légende dit que cette faille aurait autrefois empêché le contact nord-sud).
-Possibilité de faire de courts arrêts en cours de route.
-Traversée de la ville de Kara, la plus importante après Lomé.
-Départ pour Kanté (~45 mn de route) pour aller à la découverte, rencontre et échanges au village  des Tata Tamberman:
TEMBERMA (Côté du Togo) et TATA SOMBA (Côté du Bénin)  : C’est une ferme – forteresse à étages originale par leur forme fortifiée avec des terrasses. Elles sont regroupées en petits villages d’une dizaine d’unités correspondant à un clan. Essentiellement dans le nord Togo et Bénin. Elles sont construites pour contenir tout ce que possède le chef de famille.
-Au cœur du village, découverte des Tamberma avec la population pour vous permettre d’appréhender les techniques de construction, leur mode de vie et de visiter plusieurs types de Tamberma. Avec leur autorisation, nous rentrerons dans leur Tamberma. Ce site est classé parmi les patrimoines universels de l’humanité par l’UNESCO.
-Hébergement chez l’habitant : avec possibilité de dormir dans les Temberma.
11e Jour : Nadoba – Dapaong  (~190 Km au total)
-Après le petit déjeuner :
-Continuité de la randonnée. Visite de la vallée tamberma : la maison du Baobab.
-Visite du marché local ,  du musée des arts tamberma…
-Départ pour Dapaong. Brèves pauses en route pour prendre de belles vues du beau paysage.
-Arrivée  et Hébergement à l’auberge.
12e Jour : Dapaong – Kara  (~220 Km au total).
La ville de Dapaong est nichée au creux des collines. C’est un endroit idéal pour aller à la rencontre du pays Moba. Les grottes et greniers de Nano et Maproug flanquées au creux de la falaise et les peintures rupestres de Namoudjoga sont parmi les attraits touristiques majeurs de la région. Jusqu’à leur découverte en 1990 par des missionnaires, rien ne signalait la présence des peintures dans cette région. Elles sont localisées dans les monts Sodjoual à Sogou, dans le canton de Naki, et les monts Namoudjoga. Sodjoual présente trois stations de peintures, réalisées sur des parois rocheuses. On trouve trois rangées de caractères morphologiques très nettement distincts : plusieurs traits horizontaux séparés par une médiane verticale. On peut remarquer, sans difficultés, quelques formes animalières. Il a été dénombré plus de soixante-trois groupes de signes composés de traits verticaux et horizontaux, de lignes de points, de cercles et des points isolés. On distingue aussi des cavaliers et des figures animales.
-Visite matinale en randonnée dans la ville de Dapaong ville au  nord du pays avec son allure sahélien : à la découverte de la ville, le quotidien de ses habitants, avec leur autorisation, nous rentrerons dans leur maison. Visite et découverte des  sites historiques de cette ville.
-Continuation sur kara.
-Déjeuner en cours de route.
-Arrivée, installation et hébergement à l’hôtel.
13e Jour : Kara – Notsé, (~380 Km au total)
-Après le petit déjeuner :
-Petite visite matinale en randonnée de la ville de Kara : les jardins potagers bordant le fleuve Kara, la ville et le quotidien des habitants.
-Déjeuner à Kara suivi de Repos.
-Continuation sur Notsé, le fief des Ewé.
-Arrivée et hébergement en campement ou chez l’habitant.
14e Jour : Notsé (Capitale des Ananas)
Notse est la capitale du peuple Ewe. Il ne subsiste pas beaucoup de traces du Royaume qui s’y développa vers le XVème Siècle mais Notsé reste un lieu mythique pour de nombreux Ewe comme en témoigne chaque année la plus grande fête traditionnelle du peuple Ewé : Agbogbo-Za.
Notsé est aussi la capitale des ananas.
-Après le petit déjeuner :
Rencontres et Echanges avec les planteurs d’ananas pour vous permettre de vivre et découvrir non seulement, leurs filières et leurs modes agricoles sur la culture d’ananas, mais aussi pour créer avec eux, de véritables liens de solidarité, de savoir faire et d’échanges. C’est un circuit riche en échanges et découverte sur la culture d’ananas.
-Déjeuner  avec les planteurs d’ananas suivi de repos.
-Après midi : randonnée : visite des vestiges historiques, témoins de la civilisation des Ewés (peuple occupant la majeure partie du sud Togo ; la ville et le quotidien des habitants).
-Diner et nuitée à Notsé (Chez habitant).
Jour 15 : Notsé –  Lomé (~110 Km au total)
-Départ pour Lomé après le petit déjeuner.
-Déjeuner à Lomé suivi de repos.
-Après midi avec les habitants de Lomé.
-Le soir, transfert à l’aéroport et fin du circuit.
Bénéficiaires :
Créer de véritables liens directs de solidarité, d’intégration, de développements, de soutien, d’aides  et d’échanges culturels  entre les visiteurs du nord  (Voyageurs solidaires) et leurs hôtes du Sud (Population locale d’accueil) à savoir: habitants, associations ou groupements des villages et quartiers de villes bien organisées dans le but de développer leur ville ou village par le développement du tourisme, de la culture et de l’artisanat et l’agriculture local –  Associations de l’enfance  ou encore de la défense des minorités locale : Centres pour Enfants handicapés, Orphelinats, centres pour Enfants des Rues, Enfants démunis ou atteints du sida – Rois, Dignitaires, Chefs coutumiers…
Par ce circuit & programme solidaires, vous vivrez des expériences participatives dans le quotidien des hôtes, c’est-à-dire vivre, ou s’initier aux activités qui font partie de la vie des hôtes de sud (Artisanat, Elevage, Agriculture et autres) qu’ils pratiquent quotidiennement de façon artisanale faute de moyens, et d’équipements modernes ou à vous de venir partager vos expériences et techniques professionnels acquises dans les dits domaines.
Les principaux bénéficiaires de votre venue sont d’abord vos hôtes du Sud (populations locales d’accueil). Ils sont maîtres et organisateurs des points forts de toutes nos prestations en la matière: visites et découvertes de leurs villages suivi de rencontres et échanges avec les villageois, l’organisation des randonnées pédestres, hébergements & restaurations dans leurs campements, villages & structures d’accueil solidaires instaurées et gérées par elles- mêmes, initiation à leurs activités d’artisanat, d’agriculture et autres qui font partie de leur vie, journées  et soirées de détente, d’animations et de réjouissance populaires, contes et légendes  autour du feu…. et beaucoup d’autres activités inspirées de leurs cultures locales.
En dehors de ces retombées économiques qu’elles (Populations locales d’accueil) bénéficient directement par votre venue, un don de 30 euros par personne (visiteur solidaire) déjà incluse dans votre prix de voyage est à reverser en votre présence soit à une association locale pour la préservation de la nature ou de l’enfance  ou encore de la défense des minorités locale : Centres pour Enfants handicapés, Orphelinats, centres pour Enfants des Rues, Enfants démunis ou atteints du sida.
Aria Voyages Alternatifs est une association socialement et économiquement responsable, nous attendons donc que nos volontaires se comportent de manière respectueuse lors de leur séjour. Ainsi si vous partez en séjour solidaire avec Aria Voyages Alternatifs vous devrez vous engagez (entre autre) à :
-Respecter et économiser les ressources naturelles.
-Respecter la culture locale (leur rythme de vie, leurs coutumes et traditions, leur vie privée, ne pas porter de jugement, adopter une tenue vestimentaire adaptée…)
-Éviter les dons directs qui biaisent l’échange, créent des dépendances et incitent à la mendicité. Si vous voulez vraiment faire un don, faites-le auprès de structures locales (écoles, hôpitaux, associations…).
Période d’exécution : de juillet à mai
TARIFS : Pension complète avec Hébergement double hôtel, simple chez habitant.
1 personne : 3000 Euros / Personne. (2500 euros si vous voyagez en taxi-brousse)
Groupe de 2 personnes : 1750 Euros / Personne. (1500 euros si vous voyagez en taxi-brousse)
Groupe de 3 personnes : 1350 Euros / Personne. (1150 euros si vous voyagez en taxi-brousse)
Groupe de 4 personnes : 1150 Euros / Personne.
Groupe de 5personnes :  1000 Euros / Personne.
Groupe de 6 Personnes : 950 Euros / Personne.
Groupe de 7  personnes :   850 Euros / Personne.
Groupe de 8 à 9 personnes :  800 Euros / Personne.
Groupe de 10 personnes :   750 Euros / Personne.
Ce qui est inclus :
-Transport (4×4 ou taxi-brousse selon la formule choisie)
-Hébergement
-Petits-déjeuners continental, déjeuners et dîners
-Boissons non alcoolisée + 1,5l d’eau minérale par jour
-Frais de visites et taxes gouvernementales
-Don de 30 euros à remettre à une association.
-Guides et accompagnateurs
-Préparation au départ.
Ce qui n’est pas inclus :
-Billet d’avion
-Visas
-Vaccins et traitements divers
Ce séjour vous intéresse? Contactez-nous Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.